Réaction d’Adrien Gouteyron à l’assassinat du député Walid Eido


  

Adrien Gouteyron (Haute-Loire), président du groupe d’amitié France-Liban exprime son effroi et sa douleur à la suite de l’attentat à la voiture piégée qui entraîné la mort de dix personnes, dont le député Walid Eido, à Beyrouth, mercredi 13 juin.

Walid Eido, Président de la commission de la Défense nationale, de l’Intérieur et des Municipalités et Membre de la commission de l’Administration et de la Justice, était député membre du Parti du Courant du Futur et luttait pour la pleine indépendance de son pays.

Le sénateur appelle « l’ensemble des acteurs politiques libanais à la responsabilité et à sortir au plus vite de l’impasse dans laquelle, depuis plusieurs mois, semble se plonger le Liban ». « Ces crimes ne pourront rester impunis, souligne le président du groupe d’amitié France-Liban.

Il souhaite aux familles des victimes ses très sincères condoléances et appelle peuple libanais à ne pas céder à la colère mais de démontrer, par sa solidarité, que rien ne pourra entraver la marche pour l’unité et l’indépendance du Liban.