Pollution de pesticides aux Antilles


  

Des études récentes dénoncent l’utilisation massive de pesticides fortement toxiques, pour protéger les plantations de bananes aux Antilles françaises. Celle-ci serait à l’origine d’une pollution importante des sols et des eaux et porteuse de conséquences graves pour la santé humaine.

Afin de mesurer l’ampleur du problème et la réalité des risques sanitaires encourus, la commission des Affaires sociales et la commission des Affaires économiques du Sénat auditionneront, mardi 9 octobre prochain, Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche, Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la santé, de la jeunesse et des sports, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État chargée de l’écologie, et Christian Estrosi, secrétaire d’État chargé de l’outre-mer.