André Dulait exprime son soulagment suite à la décision des instances judiciaires libyennes


  

André Dulait (Deux-Sèvres), Président du groupe interparlementaire France-Libye, exprime son soulagement à l’annonce de la décision du Conseil supérieur des instances judiciaires libyennes de modifier le verdict de la Cour suprême concernant les infirmières bulgares et le médecin condamnés à mort.

Le Conseil supérieur libyen des instances judiciaires a décidé de commuer la peine de mort prononcée contre cinq infirmières bulgares et un médecin palestinien à une détention à perpétuité. Cette décision fait suite à un accord d’indemnisation entre les familles des victimes et les condamnés.

Pour André Dulait, cette décision unanimement souhaitée semble confirmer le désir du pouvoir politique libyen de dialogue avec les pays occidentaux.