Aide sur la recherche

Groupe UMP du Sénat > Travaux des sénateurs > Rapports des sénateurs > Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques > Sciences
Sciences
L'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques vient de confier la réalisation d'un rapport intitulé " Nanosciences et progrès médical ", à Jean-Louis Lorrain (Haut-Rhin), qui a présenté les principales orientations de celui-ci, au cours d'une conférence de presse, le jeudi 6 mai 2004.

Cette étude aborde trois types d'application :

-  Mieux voir in vivo (imagerie) ou in vitro (biopuces) pour améliorer le diagnostic

-  Mieux soigner

-  Mieux compenser les déficits acquis ou congénitaux.

Le diagnostic devrait être amélioré grâce aux biopuces et à l'extrême miniaturisation des instruments d'imagerie médicale.

En matière de soins, les nanotechnologies devraient faciliter la découverte de médicaments en accroissant la capacité des plaques de criblage des molécules contenues dans les chimiothèques et destinées à être testées sur des protéines, mais aussi en permettant d'améliorer le criblage lorsque ces cibles biologiques sont difficiles à isoler.

Par ailleurs, les nanobiotechnologies pourraient offrir la possibilité de mieux administrer les médicaments grâce aux puces distributrices que les patients ingèrent et qui permettent une distribution modulable, au plus près de l'organe à soigner, des médicaments qu'ils contiennent.

Dans le domaine de la réparation du corps humain, plusieurs nanotechnologies semblent prometteuses :
-  les nano-implants, conçus avec des nanoparticules biologiques afin de se fondre progressivement dans l'organisme,
-  la réparation d'organes sensoriels, par l'insertion d'un écran vidéo dans l'œil ou par l'excitation directe du système nerveux,
-  les neuroprothèses, c'est-à-dire la combinaison de réseaux de microélectrodes implantées dans diverses zones du cortex moteur reliés à une neuropuce située dans le crâne et à une puce implantée dans le bras d'une personne paralysée.

Les rapporteurs analyseront également les aspects économiques, sociaux et éthiques et émettront des recommandations destinées notamment à garantir le " bon usage " des nanosciences et à permettre leur acceptabilité sociale en donnant dès aujourd'hui des éléments d'information à tous les citoyens.



LES PLUS LUS :

Liste par département 100%
La liste des 162 sénateurs UMP par ordre alphabétique 96%
Contact 93%
Le bureau 88%
Logement : propositions d'un sénateur pour un retour à l'équilibre. 66%
RMI-RMA 64%
L'audace réformatrice au service de l'avenir de la France 63%
Affaires culturelles 52%
Loi de Finances pour 2003 46%
Compte-rendu de la réunion constitutive du Groupe UMP du Sénat 44%

Site réalisé par Localeo GROUPE UMP DU SÉNAT | ADMIN