Groupe UMP SENAT
Ordre du jour
Lire aussi
Actualité
Mentions légales
Crédits
Adoption
Agenda
Rechercher
La lettre d'information
Spécificités du Sénat
Nos sénateurs
  Par noms
  Par départements
Europe
  Regards sur l'Europe
  Flash Europe
  Actualités Européennes
International
  Regards sur le monde
  Repères internationaux


Archives
Liens utiles
 
Accueil

Registre international français

Le Sénat examine le 14 avril en deuxième lecture,la proposition de loi relative à la création du registre international français (RIF).Tirant les conséquences du constat alarmant d’un déclin inexorable de la flotte immatriculée sous pavillon français, Henri de Richemont (Charente) a pris l’initiative de déposer une proposition de loi relative à la création du RIF, visant à redonner à la France son statut de puissance maritime.

Jugeant que la réforme n’aurait de succès qu’à deux conditions, Charles Revet (Seine-Maritime), rapporteur, a indiqué que le RIF devait être suffisamment attractif pour convaincre les armateurs de rapatrier leurs navires sous pavillon français et que le texte devait permettre à la filière maritime française de sortir de la situation où elle est aujourd’hui, marquée par une crise de vocations et une pénurie d’officiers.

S’agissant des modifications apportées par l’Assemblée nationale, le rapporteur, a estimé que le texte avait été enrichi par des améliorations importantes visant à le préciser et à le clarifier. Charles Revet a proposé d’adopter sans modification la proposition de loi.

Interviendront dans la discussion générale : Henri de Richemont (Charente) et Robert Laufoaulu (Wallis-et-Futuna).

Groupe UMP du Sénat© 2006 Mentions légales | Plan du site | Crédits