Groupe UMP SENAT
Ordre du jour
Lire aussi
Conclusions de la commission mixte paritaire sur le projet de loi relatif aux libertés et aux responsabilités des universités
Mentions légales
Crédits
Confiance et modernisation de l’économie
Agenda
Rechercher
La lettre d'information
Spécificités du Sénat
Nos sénateurs
  Par noms
  Par départements
Europe
  Regards sur l'Europe
  Flash Europe
  Actualités Européennes
International
  Regards sur le monde
  Repères internationaux


Archives
Liens utiles
 
Accueil

Prolifération nucléaire

Xavier de Villepin (Français établis hors de France) a présenté son rapport intitulé : "Prolifération nucléaire : Quelles réponses aux crises ?" Depuis la fin de l’année 2002, une succession d’événements ont replacé les questions de prolifération nucléaire au premier plan des préoccupations de sécurité internationale.

A l’automne 2002, la Corée du Nord reconnaissait conduire un programme nucléaire clandestin à finalité militaire, avant de procéder à l’expulsion des inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique puis d’annoncer, en janvier 2003, son retrait du traité de non-prolifération nucléaire .

Au cours de la même période, des révélations de mouvements d’opposition permettaient de mettre à jour, en Iran, d’importantes activités nucléaires non déclarées.

Enfin, en annonçant, fin décembre 2003, son renoncement aux programmes d’armes de destruction massive, la Libye dévoilait l’existence d’activités nucléaires insoupçonnées ainsi que le rôle d’un réseau international clandestin procurant des technologies et des matières nucléaires.

La conjugaison de ces différentes crises conduit à s’interroger sur l’existence d’une véritable dynamique de la prolifération nucléaire, du fait de l’incapacité des instruments internationaux existants à faire obstacle, tant d’un point de vue politique que technique, à la volonté de certains Etats d’accéder à l’arme nucléaire.

Groupe UMP du Sénat© 2006 Mentions légales | Plan du site | Crédits