Groupe UMP SENAT
Ordre du jour
Lire aussi
Conclusions de la commission mixte paritaire sur le projet de loi relatif aux libertés et aux responsabilités des universités
Mentions légales
Crédits
Confiance et modernisation de l’économie
Agenda
31 Octobre 2007 :
Lutte contre la corruption
Rechercher
La lettre d'information
Spécificités du Sénat
Nos sénateurs
  Par noms
  Par départements
Europe
  Regards sur l'Europe
  Flash Europe
  Actualités Européennes
International
  Regards sur le monde
  Repères internationaux


Archives
Liens utiles
 
Accueil

Désindustrialisation

Il est apparu qu’au cours de l’année 2002, la part du secteur industriel dans le volume total de la richesse créÂée a continué à se réduire, occasionnant ainsi des destructions massives d’emplois industriels.

A cet égard, la commission des Affaires économiques a décidé de constituer un groupe de travail pour examiner l’ensemble des problèmes posés par cette évolution économique. Sans avoir la prétention d’être exhaustive, Francis Grignon (Bas-Rhin) suggère un grand nombre d’actions de nature à soutenir l’activité, notamment industrielle et l’attractivité du territoire Il s’agit en particulier :
-  de la question de la taxe professionnelle,
-  des mesures pour encourager la création et la transmission des entreprises,
-  de toutes les actions transversales nécessaires à l’amélioration de l’attractivité du territoire, - de renforcer la recherche et le développement par des moyens au moins à hauteur de 3 % du PIB et par une refonte de l’organisation,
-  de ne pas abandonner les parties amont et aval du processus productif pour garder la maîtrise d’un produit, même si une part de la production doit être délocalisée
-  d’affermir le rôle des régions et de leurs partenaires que sont les départements, les intercommunalités et les communes, en liaison, bien entendu, avec les services de l’Etat,
-  de lancer de nouveaux grands projets nationaux.

Quatre propositions sont propres à la question des délocalisations, il s’agit de :
-  la TVA de compétitivité,
-  la valorisation de nos normes sociales et environnementales,
-  l’amélioration de l’employabilité de notre main d’œuvre,
-  l’anticipation des emplois de proximité non délocalisables.

Groupe UMP du Sénat© 2006 Mentions légales | Plan du site | Crédits