Groupe UMP SENAT
Ordre du jour
Lire aussi
Conclusions de la commission mixte paritaire sur le projet de loi relatif aux libertés et aux responsabilités des universités
Mentions légales
Crédits
Confiance et modernisation de l’économie
Agenda
Rechercher
La lettre d'information
Spécificités du Sénat
Nos sénateurs
  Par noms
  Par départements
Europe
  Regards sur l'Europe
  Flash Europe
  Actualités Européennes
International
  Regards sur le monde
  Repères internationaux


Archives
Liens utiles
 
Accueil

questions d’actualité...


-  Après avoir rappelé que le projet de loi de solidarité constitue une étape fondatrice puisqu’il instaure une journée supplémentaire de travail et une contribution des employeurs permettant de dégager deux milliards d’euros qui viendront ainsi chaque année aider à mettre en œuvre des actions en faveur des personnes âgées ou handicapées, Alain Fouché (Vienne) a demandé au gouvernement de rassurer les Français sur la mise en œuvre de ces mesures, qui ont suscité des interrogations et quelques inquiétudes.

-   René Trégouet (Rhône) a consacré son intervention aux entreprises en difficulté. Après avoir souligné que grâce au volontarisme du gouvernement, un effort considérable avait été accompli en faveur des PME, ayant eu pour résultat la création de plus de 200 000 entreprises, il a rappelé que les entreprises rencontrent cependant des difficultés lorsque l’activité s’essouffle. Dès lors, il a demandé au gouvernement de présenter son projet de loi de sauvegarde des entreprises.

-  Constatant que la Chine, avec une croissance annuelle voisine de 10% importe massivement des matières premières, ce qui déséquilibre le marché mondial et fait flamber les prix et que cette crise touche le secteur de la métallurgie, mais également celui de la mécanique, du bâtiment et des travaux publics, Philippe Richert (Bas-Rhin) a interrogé le ministre délégué à l’industrie, Patrick Devedjian, sur les mesures prises par le gouvernement et les perspectives qu’il donne à ce secteur d’activité en plein désarroi.

-   Daniel Hoeffel (Bas-Rhin) a interrogé le gouvernement sur les conséquences de la fusion Sanofi-Synthélabo et Aventis sur l’emploi.

-  Concernant la réforme de l’assurance-maladie, François Trucy (Var) s’est intéressé à la place réservée par le gouvernement à la prévention qui est génératrice d’économies de toutes sortes.

Groupe UMP du Sénat© 2006 Mentions légales | Plan du site | Crédits