Groupe UMP SENAT
Ordre du jour
Lire aussi
Conclusions de la commission mixte paritaire sur le projet de loi relatif aux libertés et aux responsabilités des universités
Mentions légales
Crédits
Confiance et modernisation de l’économie
Agenda
08 Novembre 2007 :
Le Sénat débat des prélèvements obligatoires et de leur évolution
08 Novembre 2007 :
Conférence de presse relative à la taxe sur le chiffre d'affaires des exploitants agricoles
Rechercher
La lettre d'information
Spécificités du Sénat
Nos sénateurs
  Par noms
  Par départements
Europe
  Regards sur l'Europe
  Flash Europe
  Actualités Européennes
International
  Regards sur le monde
  Repères internationaux


Archives
Liens utiles
 
Accueil

Dérive des comptes sociaux

A l’occasion de la réunion de la Commission des comptes de la sécurité sociale, Alain Vasselle (Oise), rapporteur des lois de financement de la sécurité sociale, a pris connaissance de l’ampleur du déficit des comptes sociaux, notamment celui de l’assurance maladie, dont le caractère alarmant constitue désormais une triste récurrence.

Sérieusement hypothéqué par le ralentissement économique, l’ensemble des mesures de régulation décidées lors de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2003 n’a pas suffi à contenir l’inflation des dépenses de santé, même si la décélération de cette inflation démontre que la dérive de ces dépenses n’est pas une fatalité.

En conséquence, hors de toute considération conjoncturelle, il constate que l’évolution structurellement divergente des recettes et des dépenses de l’assurance maladie écarte durablement la perspective d’une résorption spontanée de son déficit, résorption qui n’interviendra désormais qu’au prix d’une réforme déjà annoncée et qui ne saurait être plus longtemps différée.

Groupe UMP du Sénat© 2006 Mentions légales | Plan du site | Crédits