Groupe UMP SENAT
Ordre du jour
Lire aussi
La coordination des politiques économiques en Europe :
Débat sur le Conseil de l’Europe du 14 décembre 2007 : Discours d’Hubert Haenel (Haut-Rhin), président de la délégation pour l’Union européenne
Rapport sur les relations entre l’Etat et les collectivités territoriales
Ouverture du blog "L’avenir institutionnel du Grand Paris"
Agenda
Rechercher
La lettre d'information
Spécificités du Sénat
Nos sénateurs
  Par noms
  Par départements
Europe
  Regards sur l'Europe
  Flash Europe
  Actualités Européennes
International
  Regards sur le monde
  Repères internationaux


Archives
Liens utiles
 
Accueil - Travaux parlementaires - Dossiers

Offre de soins : comment réduire la fracture territoriale ?

Jamais la France n’a compté autant de médecins en activité, pourtant, dans certaines parties du territoire, des difficultés d’accès aux soins sont perceptibles. Conscient de la gravité de la situation, le gouvernement a mis en place depuis quatre ans un important dispositif d’incitation financière pour favoriser l’installation ou le maintien des médecins dans les zones sous-médicalisées. Or, ces mesures incitatives n’ont jusqu’à présent pas eu beaucoup d’effet. De nombreuses institutions appellent donc à des mesures plus directives.

Dans son rapport, le sénateur UMP Jean-Marc Juilhard (Puy-de-Dôme) a étudié les motivations à l’installation des médecins et les aspirations des étudiants en médecine, analysé la pertinence des mesures déjà en vigueur afin de proposer des solutions innovantes et plus diversifiées.

Propositions

Optimiser les mesures déjà prises
-  évaluer l’efficacité des dispositifs tendant à réduire les inégalités territoriales en matière d’accès aux soins ;
-  recenser les besoins en professionnels de santé dans le secteur médico-social ;
-  simplifier les démarches administratives pour l’obtention des aides à l’installation ;
-  développer la télémédecine ;
-  promouvoir les actions innovantes en matière de transports afin de favoriser l’accès du patient aux médecins ;
-  favoriser l’installation de centres de santé dans les zones sous-médicalisées par l’attribution d’aides.

Sensibiliser les étudiants et les jeunes médecins
-  mieux informer les étudiants en médecine sur les mécanismes d’aide à l’installation ;
-  organiser dans chaque région une journée d’information sur les carrières médicales destinée à présenter les besoins régionaux en matière d’offre de soins ;
-  encourager les stages de médecine générale en zones sous-médicalisées ;
-  revaloriser la rémunération des maîtres de stage en zones sous-médicalisées.

Envisager des mesures plus directives
-  transformer l’examen classant national en examen régional et rééquilibrer la répartition des postes dans chaque université en fonction de l’existence ou non de zones sous-médicalisées ;
-  permettre aux partenaires conventionnels de réguler les installations dans les zones médicalement sur-dotées.

Le rapport met également en lumière l’expérience probante que constitue une structure d’offre de soins nouvelle : la maison de santé pluridisciplinaire.

Consulter le rapport d’information de Jean-Marc Juilhard
Groupe UMP du Sénat© 2006 Mentions légales | Plan du site | Crédits