Groupe UMP SENAT
Ordre du jour
Lire aussi
Droit au logement opposable : 37 propositions
Offre de soins : comment réduire la facture territoriale ?
Conseil national UMP
Associations de supporters
Agenda
Rechercher
La lettre d'information
Spécificités du Sénat
Nos sénateurs
  Par noms
  Par départements
Europe
  Regards sur l'Europe
  Flash Europe
  Actualités Européennes
International
  Regards sur le monde
  Repères internationaux


Archives
Liens utiles
 
Accueil - Travaux parlementaires - Dossiers

Inde : quelles règles sociales dans une économie émergente ?

Une délégation de la commission des Affaires sociales du Sénat, composée notamment des sénateurs UMP, Paul Blanc (Pyrénées-Orientales), Michel Esneu (Ille-et-Vilaine) et Catherine Procaccia (Val-de-Marne), s’est rendue en Inde, du 15 au 25 mars 2007, pour y étudier les conditions de travail et d’emploi ainsi que les problèmes deS délocalisations.

Les sénateurs ont constaté que la croissance économique soutenue de l’Inde n’a pas encore conduit à une amélioration significative des garanties sociales. En effet, le droit du travail et la protection sociale ne concerne qu’une minorité des travailleurs indiens. Par ailleurs, le travail des enfants, encore très répandu, conduit à un taux d’analphabétisme qui pénalise l’insertion professionnelle future des jeunes.

Grâce à de multiples rencontres et entretiens, les sénateurs se sont attachés à mieux comprendre le rôle des partenaires sociaux en Inde et la nature des organisations syndicales et patronales en présence. La délégation a observé que les relations sociales en Inde présentent souvent un caractère tripartite, du fait de l’intervention fréquente de l’Etat. Le paysage syndical y est très fragmenté et politisé. Les organisations patronales militent, depuis plusieurs années, en faveur d’une plus grande flexibilité du marché du travail.


-  Consulter le rapport d’information relatif à l’Inde
Groupe UMP du Sénat© 2006 Mentions légales | Plan du site | Crédits