Groupe UMP SENAT
Ordre du jour
Lire aussi
La course à l’Arctique
L’axe Damas-Téhéran
Les diasporas indiennes dans le monde
Les tensions religieuses de l’Inde au 21ème siècle
Agenda
Rechercher
La lettre d'information
Spécificités du Sénat
Nos sénateurs
  Par noms
  Par départements
Europe
  Regards sur l'Europe
  Flash Europe
  Actualités Européennes
International
  Regards sur le monde
  Repères internationaux


Archives
Liens utiles
 
Accueil - International - Repères internationaux
Juillet 2007

Sommet UE - Brésil : vers un partenariat stratégique

Le premier sommet entre l’Union Européenne et le Brésil s’est déroulé le 4 juillet 2007 à Lisbonne. Le Président du Brésil, Luiz Inácio Lula da Silva et le Premier ministre portugais, José Socrates, ont établi ensemble les bases d’un nouveau partenariat stratégique.

Un nouveau partenariat stratégique

Pour la première fois, l’Union européenne conviait de manière formelle son partenaire latino-américain à un dialogue institutionnel bilatéral. Organisé par la Présidence portugaise, ce sommet a été l’occasion pour l’UE de s’engager avec le Brésil dans un dialogue plus large sur les questions mondiales, régionales et bilatérales d’intérêt stratégique commun et d’examiner la manière de promouvoir le partenariat stratégique sur la base de la proposition de la Commission européenne du 30 mai 2007. Ce partenariat stratégique devrait intensifier la coopération et le partenariat avec le Brésil dans un large éventail de domaines, notamment le renforcement du multilatéralisme afin d’œuvrer conjointement à l’amélioration du système des Nations unies et la promotion des droits de l’homme. Le nouveau partenariat stratégique que la Commission européenne entend mettre en place avec Brasilia doit permettre de renforcer leur coopération économique et leur dialogue politique. « Ce premier sommet représente une étape historique dans nos relations avec le Brésil », a déclaré M. Barroso. « Le partenariat stratégique fait de nous des partenaires internationaux qui renforcent leur coopération dans une multitude de domaines d’intérêt commun », a ajouté le président de la Commission européenne. Des relations plus étroites entre le Brésil et l’UE Le Président du Brésil, Luiz Inácio Lula da Silva, avait souligné, lors d’une entrevue accordée à l’Agence de Presse, Lusa, à Brasilia, « le très particulier engagement du Portugal » de concrétiser le partenariat stratégique. Pour le président brésilien, c’est « geste de reconnaissance des liens historiques et d’amitié qui unissent les peuples brésiliens et portugais ».

L’UE et le Brésil devraient également saisir l’occasion offerte par ce sommet pour exprimer leur détermination commune à conclure l’accord d’association UE-Mercosur. Ils ont ainsi attaché de l’importance à renforcer les relations UE-Mercosur et se sont engagés à conclure l’accord d’association UE-Mercosur, qui approfondira les relations économiques entre régions et renforcera le dialogue politique. Ils se sont aussi accordés sur le besoin d’identifier et de promouvoir des stratégies communes pour affronter les défis globaux, notamment les problèmes de sécurité et la paix, les droits humains et la démocratie, le changement climatique, la biodiversité, la sécurité énergétique et le développement durable, et de se battre contre la pauvreté et l’exclusion.

Groupe UMP du Sénat© 2006 Mentions légales | Plan du site | Crédits